Les machines à sous – comment marchent-elles ?

Beaucoup de gens pensent que les machines à sous suivent un certain système et qu’il est possible de prévoir le moment où le grand jackpot d’une machine à sous tombe à partir d’une combinaison de calculs précis et d’expérience.  

 

Malheureusement, il y a de mauvaises nouvelles pour les joueurs pleins d’attente qui pensent qu’il est possible de gagner le gros lot par des calculs et de l’expérience.

 

Tous calculs et d’autres méthodes de calculs ayant pour but de calculer comment remporter le jackpot sont inutiles puisque les machines à sous fonctionnent d’une toute autre manière.

 

Le point de départ des machines à sous en ligne est un générateur de nombres aléatoires (GNA) ou un algorithme qui génèrent des nombres aléatoires. Le système GNA est toujours actif et produit des centaines et parfois des milliers de nombres aléatoires.

 

Quand le joueur a poussé le bouton pour démarrer les roues de la machine à sous, le nombre qui est sorti le plus récent joue le rôle comme point de départ pour le tirage du nombre prochain.

 

Quelques systèmes GNA utilisent l’indicateur des secondes de l’ordinateur du joueur pour le tirage d’un nombre aléatoire. Cela signifie que le point de départ peut être de 1 à 60. Le degré de hasard de ce type de GNA n’est pas autant d’élevé que les autres types disponibles cependant, pour la plupart des jeux, cela suffit.

 

D’autres systèmes GNA utilisent la constante mathématique Pi pour arriver au résultat tandis que d’autres systèmes utilisent le bruit acoustique de la salle pour générer des nombres aléatoires.

 

Quel que soit la méthode utilisée, il est en pratique impossible pour un joueur qui joue aux machines à sous de prévoir le résultat d’un jeu donné avant qu’il ne soit montré sur l’écran de l’ordinateur.

 

Alors, n’ayez pas peur. Même si c’est un ordinateur qui est derrière les tirages et les résultats d’un jeu d’une machine à sous, le tirage se déroule toujours par hasard juste comme dans les casinos terrestres.